Naissance de l’anthropologie philosophique : le moment sophistique

Resumen

Ce qui généralement n’est pas perçu par les philosophes, du fait même du dénigrement originaire de la sophistique par la philosophie, c’est que la sophistique n’est pas simplement une parole, mais qu’elle est aussi une pensée, et que cette pensée est critique. Qu’elle ne se contente pas de proposer une figure de l’homme (anthropologie), mais encore qu’elle développe une réflexion sur les catégories de cette représentation (anthropologie philosophique). L’homme de la sophistique ne se contente pas d’être un être éthico-politique, il est aussi un penseur critique. En prenant en compte cette valoration, nous nous attacherons à montrer la spécificité de la plupart des grands représentants de ce mouvement.

Autores/as

Descargas

La descarga de datos todavía no está disponible.

Palabras clave

Biografía del autor/a


, Université de Paris VIII, Paris, France

Professeur au Département de Philosophie de l’Université de Paris VIII et directeur de ce même Département. Éditeur de Cahiers critiques de philosophie. A publié : Notes d’esthétiques transculturelles 1(en co-direction avec Jacques Poulain), L’Harmattan, Paris, 2014 et Recherches d’esthétiques transculturelles, perspectives transculturelles 2 (en co-direction avec Jacques Poulain), L’Harmattan, Paris, 2016 ; Lignes d’ombres, poésie sceptique, L’Harmattan, Paris, 2016 ; Homère. Un anthropologie poétique de la vérité, L’Harmattan, 200.

Citas

Aristote. (1973). Réthorique. Paris, France: Les belles letres.

Benveniste, E. (1969). Le vocabulaire des institutions indo-européennes. Paris, France : Les Éditions de Minuit.

Brisson, L. (1997). Les sophistes. En M. Canto-Sperber(Dir.), Philosophie grecque(pp. 107-108.). Paris, France : PUF.

Cany, B. (2001). Homère. Un anthropologie poétique de la vérité. Paris, France : L’Harmattan.

Cany, B. (2008). Le “poète-philosophe”, figure du scepticisme. En B. Cany, Fossiles de Mémoire: poésie et philosophie, de Homère à Jacques Roubaud (pp. 37-40). Paris, France : Hermann.

Conche, M. (1986). Héraclite (coll. Epiméthée). Paris, France : PUF.

Desclos, L. (2009). Notice. En J.-F. Pradeau, (Dir.). Les Sophistes, Fragments et témoignages (T. 1) (pp. 163-172). Paris, France : GF Flammarion.

Dorion, L. A. (2009). Notice. En J.-F. Pradeau, (Dir.). Les Sophistes, Fragments et témoignages (T. 1) (pp. 345-349). Paris, France : GF Flammarion.

Hesíodo. (1928). Théogonie. Paris, France : Les Belles Lettres

Platon. (1921). Hippias majeur. Paris, France: Les Belles Lettres.

Platon. (1923a). Théétète. Paris, France: Les Belles Lettres.

Platon. (1923b). Protagoras. Paris, France: Les Belles Lettres.

Platon. (1931a). La République. Paris, France: Les Belles Lettres.

Platon. (1931b). Euthydèm. Paris, France: Les Belles Lettres.

Poirier, J.-L. (1988). Notice. En J.-P. Dumont, (Dir.). Les Présocratiques (pp. 1524-1530). Paris, France : La Pléiade – Gallimard.

Pradeau, J. F. (Trad.). (2009). Les Sophistes, Fragments et témoignages (Vol. I – II). Paris, France : GF Flammarion.

Romeyer Dherbey, G. (2002a). Les Sophistes (coll. « Que sais-je ? »). Paris, France : PUF.

Romeyer Dherbey, G. (2002b). Protagoras. En G. Romeyer Dherbey, Les Sophistes(coll. « Que sais-je ? ») (pp. 7-31). Paris, France : PUF.

Romeyer Dherbey, G. (2002c). Hippias. En G. Romeyer Dherbey, Les Sophistes(coll. « Que sais-je ? ») (pp. 75-95). Paris, France : PUF.

Romeyer Dherbey, G. (2002d). Antiphon. En G. Romeyer Dherbey, Les Sophistes(coll. « Que sais-je ? ») (pp. 91-111). Paris, France : PUF.

Romeyer Dherbey, G. (2002e). Prodicos. En G. Romeyer Dherbey, Les Sophistes(coll. « Que sais-je ? ») (pp. 57-66). Paris, France : PUF.

Vernant, J.-P. (1989). L’individu, la mort, l’amour. Paris, France : Gallimard.

Untersteiner, M. (1993). Les Sophistes (A. Tordesillas, trad.). Nice, France : Vrin.

Publicado
2019-05-29
| 55 |