LA PHILOSOPHIE A-T-ELLE UN CHRIST ? PROBLEMES RELATIFS A L’HISTOIRE DELEUZIENNE DE LA PHILOSOPHIE

  • Axel Cherniavsky

Resumen

Si, contre la conception hégélienne de l’histoire de la philosophie comme succession de systèmes, Deleuze et Guattari proposent l’idée d’une coexistence de plans, c’est pour éviter de penser la relation entre les philosophies comme opposition, réfutation ou dépassement, pour construire un cadre à partir duquel apprécier la singularité de chaque philosophie. Alors pourquoi proclament-ils ensuite Spinoza « le Christ des philosophes » ? Et l’idée même d’une coexistence de plans, d’une coexistence des grands philosophes, des véritables créateurs de concepts, ne suppose-t-elle pas elle aussi une sélection, la constitution d’un panthéon philosophique ? La relation entre l’histoire de la philosophie hégélienne et la deleuzienne se révélera beaucoup plus complexe qu’une opposition. De fait, il est possible de repérer différents modèles historiographiques dans l’oeuvre de Deleuze, de même que dans celle de Hegel. Par conséquent, on verra osciller la place du second par rapport au premier selon l’histoire qu’on prendra comme cadre de référence.

##plugins.generic.usageStats.downloads##

##plugins.generic.usageStats.noStats##
Publicado
2014-05-30
Como citar
CHERNIAVSKY, Axel. LA PHILOSOPHIE A-T-ELLE UN CHRIST ? PROBLEMES RELATIFS A L’HISTOIRE DELEUZIENNE DE LA PHILOSOPHIE. Praxis Filosófica Nueva Serie, [S.l.], n. 38, p. 123-145, mayo 2014. ISSN 2389-9387. Disponible en: <http://praxis.univalle.edu.co/index.php/praxis/article/view/3528>. Fecha de acceso: 25 nov. 2017

Palabras clave

histoire, téléologie, succession, contingence